Comment aérographe casque de moto ?

aerographe

L’aérographe peut s’appliquer sur n’importe quel support tel que le bois, le verre, la carrosserie, le mur et la toile. Il se dote d’un compresseur servant à exercer une pression sur l’air. Grâce à cet élément, le pistolet à peinture pulvérise la peinture à une certaine distance, ce qui permet à l’utilisateur de réussir à peindre sans contact avec le support. Ainsi, les amateurs de moto choisissent d’utiliser l’aérographe pour décorer leur casque de moto.

Pour acheter un aérographe rendez vous sur ce site

Quelques techniques pour aérographe casque de moto

Le pistolet à peinture est un petit instrument très maniable permettant à l’utilisateur d’exécuter un travail de précision. Il fait appel à ce mini pulvérisateur à air comprimé pour colorer à distance son casque de moto sans toucher ce support. Pour coller la peinture sur le casque de moto, l’utilisateur n’a qu’à choisir entre deux types d’aérographe. L’aérographe à simple gâchette s’utilise généralement pour des grandes surfaces homogènes. Il est facile à maîtriser, seulement il ne permet pas de réaliser des lignes fines et nettes en vue des détails. Ce modèle semble déficient pour peindre un casque de moto. D’autre part, l’aérographe à double gâchette offre la possibilité de régler le flux d’air et le débit de la peinture. Celui-ci se montre idéal pour faire des détails. Quoiqu’il s’avère difficile à manier, l’utilisateur parvient facilement à réaliser les peintures à effets. L’adepte peut recourir à ce modèle de manière à ce qu’il aboutit à obtenir un bon résultat pour la décoration de son casque de moto.

Ce comparatif vous présentera les meilleurs aérographes du marché

Pour commencer à peindre le casque, l’utilisateur doit mettre la couleur dans le godet. Après, il faut brancher l’alimentation, le compresseur doit se relier au tuyau de conduit d’air. Puis, une fois l’alimentation connectée, le compresseur va remplir la cuve d’air. Pour réussir la création des dégradés et des détails, il s’agit que l’adepte projette la peinture de près pour faire des traits fins et clairs. En général, pour peindre un casque de moto, il faut pulvériser la peinture à une petite distance étant donné que la surface de ce support semble petite, aussi elle n’est pas plate.

La sélection des peintures pour casque de moto

La sélection des peintures utilisées est indispensable à la décoration du casque de moto. En effet, l’utilisateur est contraint d’utiliser les peintures adaptées à la carrosserie d’une bagnole. D’abord, la peinture glycérophtalique séchage air peut s’employer en matière d’une peinture spéciale pour moto. Celle-là est en mesure d’entourer le casque d’ornements. Ensuite, la peinture cellulosique est très résistante et sèche très vite à l’air libre. Seulement, elle se montre inefficace pour le casque à moins que l’utilisateur la combine avec la peinture glycérophtalique. D’autre part, il paraît que la peinture acrylique est la couleur spéciale pour le casque de moto. L’adepte peut l’utiliser si bien qu’il arrive à faire des graffitis et des tags sur son casque. Celle-ci est très fine, fluide et homogène. Ces caractéristiques sont nécessaires pour coller la peinture sur le métal et le plastique.

L’application de la peinture sur le casque

L’utilisateur doit commencer par appliquer un enduit d’apprêt. Après, il va polir la coque avec un produit abrasif de manière à rendre la surface polie et luisante. Puis, il pulvérise la peinture pour faire une couche de base. Et, pour finir, l’adepte va recouvrir la coque du revêtement de vernis pour offrir une surface lisse et brillante, et aussi pour protéger la couleur contre l’action de l’air et de l’eau.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*