Comment calibrer une fraiseuse?

comment choisir fraiseuse

La fraiseuse, comme machine utilisée pour des travaux d’usinages conséquents requiert un ajustage bien précis et bien calibré. De ce fait, des calculs d’ordres arithmétiques pas très compliquées s’imposent pour procéder aux règlements et au calibrage des lames ainsi que des fraises de cette machine. Vous en saurez davantage à ce sujet tout u cours de cet article.

Pourquoi calibrer la fraiseuse?

Il est important de procéder au calibrage de la fraiseuse avant de l’utiliser car on a tous dû remarqué à un moment que bien que la ligne de marche de la machine est bien définie et qu’on fait très attention à la respecter lors de l’usinage des pièces, il y a toujours une petite différence entre le trajet et le résultat. Pour bien choisir sa fraiseuse je vous recommande de cliquer ici et de découvrir un excellent guide d’achat. Le calibrage favorise ainsi cette certaine précision qu’on requiert. Un déplacement des chariots de la fraiseuse nécessite des vis M10 aux pas de 1,5 mm avec 200 pas/tours de moteur. Notez également que c’est le soft (march3 sur les commandes de la machine) qui guide l’avance en nombre de pas pour une distance de 1mm. Donc, la machine a fait  200/1,5 = 133,333 pas en 1mm de déplacement. Or, ce pas du soft en question équivaut à un demi pas dans la pratique. Donc, pour usiner, la fraiseuse a besoin de 133,333×2 = 266,666 impulsions. C’est cette impulsion qu’on devrait calibrer pour que 490 mm dans la théorie donne exactement 490 mm après le fraisage non une autre valeur approximative.

A lire aussi : Comment programmer une calculatrice scientifique ?

Le calibrage proprement dit de la fraiseuse.

Côté pratique maintenant, il faudrait commencer par clouer un réglet assez long sur la table. Fixez ensuite une lame de cutter sur le platine porte outil avec une double face pour que la pointe puisse être utilisée comme curseur. Déplacez après la table de manière à ce que la pointe du cutter soit sur le 0 du réglet et mettez à 0 l’axe des X. Après, entrez les codes de la vitesse d’avance et entrez le calibrage 490 qu’on a calculé avant. Une fois que le déplacement est bien effectué, utilisez le curseur pour garder la vraie valeur où la machine s’est réellement arrêtée et rapportez cette valeur dans le calcul qu’on a effectué. Replacez ensuite le curseur dans sa position initiale en utilisant l’onglet MDI et en enregistrant cette position sous la nominationX3. Revenez alors en X0. Utilisez ensuite les boutons «steps per» dans la rubrique «motor tuning» pour voir la valeur du calibrage s’afficher. Enregistrez toujours sur «save axis setting». Ensuite, refaites les mêmes opérations dans l’onglet MDI et indiquez le déplacement à effectuer, soit X-490. Le curseur doit alors indiquer 490 sur le réglet. Répétez les procédures expliquées en début de paragraphe avec l’axe des Y et des Z jusqu’à l’obtention de deux chiffres identiques après chaque déplacement de la table.

A voir également : le site groupe-fldi.com